Réseau des Sites Majeurs de Vauban


Le 7 juillet 2008, les fortifications de Vauban ont été inscrites sur la Liste du Patrimoine mondial. Cette série de 12 sites, fédérés au sein du Réseau Vauban, représente le génie de Vauban et la valeur universelle exceptionnelle de son œuvre. Cela signifie que la protection de ce patrimoine est désormais de la plus haute importance pour la communauté internationale et qu’il présente un caractère inestimable pour les générations actuelles et futures de l’ensemble de l’humanité.




Camaret-sur-Mer : la tour Vauban, « gardienne des côtes d’Armorique » (29)



Trônant fièrement à l’extrémité d’un cordon littoral, la tour de Camaret-sur-Mer, modèle de fort à la mer avec batterie basse semi-circulaire est construite par Vauban entre 1689 et 1696. Intégrée dans un dispositif  complet de défense, elle avait pour mission de défendre le goulet de Brest et son port-arsenal. La mise en œuvre d’un enduit ocre, mélange de sable et  de brique pilée, lui valut le surnom de « tour dorée ».
Grâce à une active politique de conservation, la tour est aujourd’hui un lieu culturel et touristique incontournable.


Ces dernières années, d’importants travaux de restauration ont été menés par la municipalité, nécessitant la fermeture de la tour au public. Désormais équipée d’un tout nouveau pont-levis restituant l’accès d’origine de l’ouvrage, l’extérieur de l’ouvrage est accessible aux groupes sur réservation. Au départ de Camaret-sur-Mer, la route des fortifications de la presqu’île de Crozon permet de découvrir dans un cadre naturel d’exception la multitude d’ouvrages fortifiés qui ont marqué ce territoire à travers les âges.


Contacts et renseignements :                                                                                                                    

Mairie de Camaret-sur-Mer : 02 98 27 94 22 / www.camaret-sur-mer.com